GRAZIE VALE!

Par défaut

Ce samedi 28 novembre  à Turin s’est, peut-être,  achevée la carrière d’une légende, Valentina Vezzalli !

Dans la course à la qualification olympique celle que l’on surnomme « Vale », a mathématiquement perdu sa place qualificative pour les jeux de Rio.

Tout avait pourtant bien commencé, avec une victoire 9/6 au temps sur la chinoise Liu, Vale se qualifie pour le tableau de 32, où elle tombe face à la russe Yakovleva, pour continuer d’espérer aller à Rio à l’été prochain, Vale devait passer au moins un tour de plus que ses compatriotes Elisa Di Francesca et Arianna Errigo.

Mais comme un symbole Vale perd à la mort subite, qui était devenu sa spécialitée, contre la russe alors que Di Francesca perdait dans le même temps et qu’Errigo passait en tableau de 16.

Voilà qui devrait, sans trop de doute, mettre un terme à une carrière, comme jamais l’escrime ou même le sport n’en a jamais connu.

 

En 1993 elle débute sa  carrière internationale à seulement 19 ans et termine 3ème des championnats d’Europe, elle récidive aux championnats du monde à 21 ans, elle se qualifie alors pour ses premiers jeux olympiques, à Atlanta où elle remporte deux médailles, l’or par équipes et l’argent en individuel. Mais au-delà d’un palmarès hors-norme, elle a su faire évoluer son escrime en fonction des nouvelles règles et de l’évolution physique de l’escrime, d’où sa « spécialisation » pour la mort subite, dotée d’un mental en acier trempé, elle déstabilise ses adversaires juste par sa présence sur la piste !

 

Vale est un exemple à suivre, autant pour son accomplissement sportif que personnel, en dehors de l’escrime, Madame Vezzali s’est construit une famille et a su revenir après chacune de ses grossesses, au plus haut niveau, ce qui inspire forcément le respect.

Elle a su donner une nouvelle dimension à l’escrime féminine non seulement en Italie mais dans le monde. En 2013 elle déclare :

– «J’ai décidé de faire partie de son équipe parce que Mario Monti est une personne sérieuse, qui croit en la famille, l’éthique, la morale. Il parle de choses concrètes et nous les athlètes, on est habitué à parler avec les faits»

Voilà qui pose les bases pour une reconversion toute trouvée !

 

En ce qui concerne Rio, Vale pâtit de la concurrence féroce du fleuret féminin italien (4 dans les 15 premières mondiales), et de la non séléction de fleuret dames par équipes comme épreuve à Rio l’été prochain, elle est 3ème dans la hiérarchie des fleurettistes italiennes et 11ème mondiale, tout cela à 41 ans ! Le sport a besoin d’idoles comme Vezzali qui nous montre que tout devient possible quand la volonté est là, et en plus quand le talent est là, ca donne Madame Vezzali !

 

Bref grazie Vale !

vezzali_focus_paola

photos : tupoi.org

Tansferts à tous prix

Par défaut

Football – Mercato DAS

Le soleil brille comme les commissions mirobolantes des agents qui font tout pour que leurs « poulains » soient transférés afin de toucher leur part du pactole. Les rumeurs vont donc dans tous les sens si bien que certaines sont erronées et même imaginées. Mais le football, il faut bien se le dire, a comme facteur principal, l’argent et l’argent à grande échelle, cela  devient même de temps en temps indécent, donc c’est dans cette mesure qu’à travers cet article je vais faire un point sur les mouvements humains et surtout financiers (les transferts) de la semaine.

Mercato - Eté 2013

Traditionnellement maintenant, je vais donc faire le tour de l’Europe, avec les plus grands championnats, la France avec Ligue 1 et Ligue 2 et le reste de l’Europe et du monde.

Commençons, une fois n’est pas coutume par la « Premier League » anglaise.

Mathieu Dossevi quitte Valenciennes pour rejoindre Crystal Palace, promu en Premier League. Autre équipe, outre

Image du site de la FA.

Image du site de la FA.

manche, à se renforcer, Swansea, les gallois ont recruté deux joueurs : Shelvey de Liverpool pour 6 millions d’euros et Pozuelo du Betis de Séville pour 0.5 millions d’euros. Les blues de Chelsea, en attendant de trouver leur buteur, ont recruté le très talentueux hollandais, Marko Van Ginkel de Vitesse Arnhem pour 9.5 millions d’euros, une très bonne affaire à en croire les spécialistes, mais le terrain est une autre vérité donc il faudra attendre de voir si cet espoir de 21 ans confirme son immense talent. Comme annoncé en début de mercato, « les reds » ont officialisés l’arrivée de Kolo Touré en provenance de City, un dernier contrat pour le rock de la défense centrale ivoirienne à 32 ans. Sunderland, très actif cette semaine, a annoncé avoir recruté, Vito Mannone, le portier italien « des gunners » pour 4 millions d’euros puis quelques heures après c’est Mavrias du Panathinaikos qui rejoint Sunderland pour 3 millions d’euros. Leur dernière recrue est Altidore le buteur américain de 23 ans qui a marqué 50 buts lors de ces deux dernières saisons avec l’AZ Alkmaar. Nicolas Anelka rejoint un nouveau club, West Bromwich en premier League, il était en fin de contrat à la Juventus. Nathan Redmond lui rejoint Norwich en provenance de Birmingham City. Et pour finir avec la Premier League, c’est l’international  brésilien Paulinho qui rejoint Tottenham pour 20 millions d’euros.

La bundesliga renommée encore plus depuis qu’elle a placé deux brillantes équipes en finale de la C1.

C’est justement le finaliste malheureux de cette C1 qui, cette semaine, a été le plus prolifique en transaction avec les arrivées d’Aubameyang pour 13 millions d’euros en provenance de Saint Etienne. L’autre recrue, c’est Mkhitaryan du Shaktior Donetsk qui a signé pour 25 millions d’euros. C’est le remplaçant de Mario Götze. Pour finir avec l’Allemagne c’est Pogagetz qui quitte Wolfsbourg pour rejoindre Nuremberg.

Place désormais à la Série A.

Massimo Ambrosini du Milan AC a signé à la Fiorentina et Medhi Benatia de l’Udinese rejoint l’AS Roma pour 10 millions d’euros.

C’est au tour de la Liga !

Malaga très actif depuis quelques jours, a enregistré l’arrivée de Bobey Anderson en provenance de Casablanca et de

source OffsideLaLiga, image du site www.lfp.es

Source OffsideLaLiga, image du site http://www.lfp.es

Tissone qui arrive libre de la Sampdoria. Le Real Madrid continue sa quête d’internationaux espoirs en recrutant le très talentueux Illaremendi en provenance de la Real Sociedad. Tomas Pina quitte Majorque pour rejoindre Villareal promu en Liga. Francesco devient le nouvel entraîneur d’Almeria. Levante se renforce aussi en officialisant l’arrivée du portugais Sergio da Silva Pinto en provenance d’Hanovre. Nicolas Pareja quitte le CSKA Moscou afin de rejoindre le FC Seville.

Cela en est fini pour les 4 grands championnats c’est au tour du reste de l’Europe et du Monde :

Djibril Cissé, un temps annoncé à Montpellier mais trop gourmand en salaire, s’est engagé en Russie avec le Kuban Krasnodar. Steven Zuber, international suisse, quitte Zurich pour le CSKA Moscou pour 4 millions d’euros. Christopher Samba a été transféré de QPR vers Anzhi, toujours en Russie. Brice Jovial, quitte Dijon, pour rejoindre la destination à la mode, la Chine et le club de Chengdu. En Turquie, le club d’Elagzispor enregistre l’arrivée de Yilmaz en provenance de Mayence et le club de Bursaspor reçoit Taiwo, libre de tout contrat après son échec au Milan AC. Le FC Barcelone cherchait une destination parfaite pour prêter Bojan, c’est chose faite puisque c’est l’Ajax Amsterdam qui le récupère en prêt pour un an. Le buteur suédois Marcus Berg, libre de tout contrat,  s’est engagé avec le Panathinaikos.

Vous l’attendiez probablement, la France arrive maintenant avec pas mal de mouvement :

En Ligue 1, Nice a réussi à se faire prêter Christian Brüls de La Gantoise. Claude Dielna quitte la Grèce pour rejoindre l’île de beauté, à Ajaccio, en prêt et Tonnucci de Vicenza s’est également engagé dans le club désormais entraîné par Ravanelli. Enza Yamissi, s’est engagé avec le VAFC, Toulalan avec Monaco, Gianni Bruno de Lille avec Bastia et Prince Oniangue quitte Tours relégué en national pour Reims. Lille a officialisé hier l’arrivée de Simon Kjaer, défenseur central danois, pour 2 Millions d’euros, en provenance de Wolfsbourg et Julien Janvier en provenance de Nancy.

En Ligue 2, Rothen, libre, s’est engagé avec Caen. Niort récupère, en prêt, le bordelais Sala.

Et en national c’est Planté qui s’engage avec les franciliens du Red Star.

Rendez vous la semaine prochaine pour de nouvelles infos du Mercato DAS. En attendant, retrouvez régulièrement les brèves lors de gros transferts officiels.

Par Fabrice

Wimbledon et le Gazon maudit

Par défaut

Tennis – Wimbledon

En cet été doux et humide, le sport continue de nous faire vibrer. Après de nombreuses nouveautés comme le plus froid mois de Mai depuis 25 ans, le premier titre du PSG depuis 19 ans, le pire déficit, le pire taux de chômage depuis une vingtaine d’années, il fallait un cataclysme dans le tennis pour que l’on dise quoiqu’il arrive dans les 6 derniers mois que cette année n’est pas comme les autres.

Wimbledon vu du ciel

Wimbledon vu du ciel

Wimbledon, terre de gazon, avait déjà, il y a un an, vécu un séisme avec la défaite de Rafael Nadal dès le second tour, peut être un signe prémonitoire pour cette année ?

En effet, cette année est si particulière qu’en plus de Nadal, défait dès le premier tour par Darcis, c’est l’immense surprise de la défaite dès le second tour de Federer contre Stakhovsky en 4 sets. Quand on sait que Federer restait sur 36 quarts de finale consécutifs en Grand Chelem et qu’il était tenant du titre dans son jardin du sud londonien. Mais ce Wimbledon ne pouvait s’arrêter là, les glissades incontrôlées sont venus à bout de certains ou certaines. Les blessures de fatigues et de ras le bol de certains sont venus s’ajouter à ce Wimbledon hors du commun.

Voici donc toutes les surprises de cette première semaine :

Eliminations :

Rafael Nadal, Sarah Errani, Roger Federer, Stanislas Wawrinka, Caroline Wozniacki et Maria Sharapova ont été tous éliminés dès le début de la semaine.

Au rayon des abandons, John Isner, Paul Henri Mathieu, Viktoria Azarenka, Radek Stepanek, Jo Wilfried Tsonga, Michael Llodra, Marin Cilic et  Steeve Darcis (héros du premeir tour) ont tous jetés l’éponge. 7 forfaits ou abandons la même journée un triste record.

Chutes de joueurs et joueuses dans ce Wimbledon 2013.

Chutes de joueurs et joueuses dans ce Wimbledon 2013.

Quels explications peut-on apporter à toutes ces défaites et abandon ?

Le système d’organisation du duo ATP/ITF a atteint ses limites en écoutant qu’à moitié les joueurs. Que dire de l’ineptie d’enchainer deux Grand Chelem en 2 semaines sur deux surfaces aussi différentes et exigeantes. Mais il est vrai aussi que cet enchainement nous a permis aussi de vivre des moments exceptionnels et que les meilleurs joueurs étaient moins gênés par cet enchainement.

Le choix par exemple de Murray qui pour une blessure au dos récurrente avait fait l’impasse sur Roland Garros est surprenant pour un joueur numéro 2 au classement ATP, mais il est logique vu les spécifiés et les exigences physiques que demande l’enchainement de ces deux sommets de la saison. Il est clairement évident qu’il est presque surhumain d’arriver à Londres avec aucun match d’entrainement sur herbe au moment d’entamer le Grand Chelem anglais.

Novak après sa victoire contre Bobby Reynolds

Novak après sa victoire contre Bobby Reynolds

Il est loin le temps où Nadal et Federer pouvaient être finalistes et vainqueur à Roland Garros et enchainer dans la foulée le Queens ou Halle et Wimbledon, un enchainement presque impossible maintenant pour les meilleurs.

Pour preuve Tsonga qui a fait une énorme préparation et une belle saison de Terre battue est arrivé « cuit » et blessé pour son tournoi fétiche dans lequel, il a déjà atteint 2 fois les 1/2 finales.

Autre preuve, Nadal qui a énormément donné entre Février et Mai pour remporter 9 titres sur 11 finales (des statistiques ahurissants), a été contraint de déclaré forfait pour Halle et n’a pas pu défendre ses chances à Wimbledon où il n’était pas prêt et touché physiquement. Sachant qu’il revient de 7 mois de blessure et que la fragilité de son genou reste bien présente.

Federer au top pendant 10 ans puisqu’il remportait son premier Wimbledon en 2003, est à bout de souffle malgré le fait qu’il soit toujours capable de coups de génie et l’enchainement 1/4 à Roland Garros, victoire à Halle (sa première de l’année) et Wimbledon était trop pour un joueur qui pourtant est un spécialiste du gazon.

L’interrogation subsiste sur Novak Djokovic qui lui n’a joué aucun match de gazon depuis sa défaite dans une match fantastique en 1/2 à Roland Garros, où en est-il physiquement lui qui a aussi beaucoup joué et remporté 3 titres majeur ces derniers mois ?

Rappelons aussi que Monfils a fait le choix inverse de Murray de faire l’impasse sur la saison sur herbe après avoir tout donné à Roland Garros, il sera probablement présent sur le circuit dès le mois de juillet, la période où beaucoup de points sont à gagner car c’est la période de vacances, forcées ou non, de la plupart des joueurs du Top 10.

On peut donc dire que depuis 4 tournoi du Grand Chelem, la blessure de Nadal a faussé la donne avec des 1/2 finales de grands chelem ouvertes, puisqu’en Australie Ferrer avait profité de l’occasion pour se hisser en 1/2 finale tout comme à l’US Open 2012, à Roland Garros Ferrer se hissait une nouvelle fois en 1/2 et même en finale face à un adversaire, Tsonga,  qui commence à prendre l’habitude des 1/2 finales. C’est donc finit la période ou le dernier carré était trusté par les 4 fantastiques qui ont fait monter le tennis à un point si haut et qui ont amené, à ce sport, une telle intensité.

Murray un des favoris et chouchou du public

Murray un des favoris et chouchou du public londonien.

Ce Wimbeldon est donc très ouvert, plus que jamais, puisque Murray et Djokovic sont les deux derniers grands favoris. Quels joueurs tireront leur épingle du jeu ? Ferrer et Berdych ? Réponse dans une semaine. Car tous les joueurs qui ont fait une très bonne préparation sont tous « out » de Wimbledon sauf Murray, Lopez et Youznhy tous vainqueurs d’un des 4 tournois de préparation. Mahut, Simon et Tsonga les 3 meilleurs français de cette préparation sont tous déjà éliminés. Le choix perpétuel des français de briller dans les tournois précèdent directement les Grand Chelem se payent surtout quand ils sont loin au classement et qu’ils se retrouvent à jouer des têtes de série dans les tours préliminaires. Attention aussi à certains joueurs que l’on attend moins comme Gasquet, Troicki, Lopez, Paire, Tomic et Janowicz qui jouent bien depuis le début du tournoi et qui pourraient profiter des éliminations prématurés de certains favoris. Chez les femmes, Serena Williams semble seule favorite à sa propre succession, attention tout de même à Radwanska, Lisicki, Stosur et Li pour des places d’honneur et Bartoli, Stephens et Kvitova pour des surprises.

Coup de chapeau tout de même à Nicolas Mahut qui a enfin gagné son premier titre sur sa surface de prédilection.

L’ATP a donc décidé d’augmenter la période de préparation sur gazon d’une semaine, afin de permettre aux joueurs 1/2 finalistes ou finalistes à Roland Garros d’avoir le temps de préparer cette surface et de faire la transition sans risquer de blessure. Ce changement interviendra à l’été 2015.

En attendant, la fin de la pluie acteur habituel et toujours présent à Londres, Wimbledon continue.

Par Fabrice

Le retour de ‘Rafa’ et l’armada tricolore à l’assault de l’Arena

Par défaut

Tennis – ATP/WTA

Voici donc le programme de Février pour le circuit ATP/WTA :

Du 04 au 10 Février :

ATP 250 : Vina Del Mar (Chili) – Terre battue extérieur – Dotation 410.200 $ – Tenant du Titre : Juan Monaco

ATP 250 : Zagreb (Croatie) – Salle – Dotation 410.200 $ – Tenant du Titre : Mikhail Youzhny

ATP 250 : Montpellier (France) – Salle – Dotation 410.200 $ – Tenant du Titre : Tomas Berdych

ITF : 1/4 Finale de la FED CUP

République Tchèque – Australie

Italie – USA

Japon – Russie

Slovaquie – Serbie

Du 11 au  17 Février :

ATP 250 : Sao Paulo (Brésil) – Terre battue extérieur – Dotation 455.775 $ – Tenant du Titre : Nicolas Almagro

ATP 500 : Rotterdam (Pays Bas) – Salle – Dotation 1.267.875 $ – Tenant du Titre : Roger Federer

ATP 250 : San José (USA) – Salle – Dotation 546.930 $ – Tenant du Titre : Milos Raonic

WTA Premier : Doha (Qatar) – Dur extérieur – Dotation 2.216.000 $ – Tenante du Titre : Viktoria Azarenka

Du 18  au 24 Février :

ATP 250 : Buenos Aires (Argentine) – Terre battue extérieur – Dotation 455.775 $ – Tenant du Titre : David Ferrer

ATP 500 : Memphis (USA) – Salle – Dotation 1.212.750 $ – Tenant du Titre : Jurgen Melzer

ATP 250 : Marseille (France) – Salle – Dotation 528.135 $ – Tenant du Titre : Juan Martin Del Potro

WTA International : Memphis (USA) – Salle – Dotation 528.135 $Tenante du Titre : Arvidsson

WTA International : Bogota (Colombie) – Terre battue extérieur – Dotation 235.000 $ – Tenante du Titre : Arruabarena Vecino

WTA Premier : Dubai (EAU) – Dur extérieur – Dotation 2.000.000 $ – Tenante du Titre : Agniezka Radwanska

Du 25 Février au 2 Mars :

ATP 500 : Acapulco (Mexique) – Terre battue extérieur – Dotation 455.775 $ – Tenant du Titre : David Ferrer

ATP 500 : Dubai (EAU) – Dur extérieur – Dotation 1.785.500 $ – Tenant du Titre : Roger Federer

ATP 250 : Delray Beach (USA) – Salle – Dotation 455.775 $ – Tenant du Titre : Kevin Anderson

WTA International : Florianopolis (USA) – Dur extérieur – Dotation 235.000 $ – Première édition

WTA International : Acapulco (Mexique) – Dur extérieur – Dotation 235.000 $ – Tenante du Titre : Sarah Errani

WTA International : Kuala Lumpur (Malaisie) – Dur extérieur – Dotation 235.000 $ – Tenante du Titre : Hsieh

Un mois de février bien chargé avec le retour de Rafael Nadal qui attaque son année directement sur la Terre Battue de Vina Del Mar, dans son tableau il aura bien sûr le tenant du titre Juan Monaco numéro 2. Autres joueurs à suivre au Chili, Pablo Andujar et le français Jérémy Chardy numéro 3 et 4 du tournoi. Guillaume Rufin sera également de la partie contre Ramirez Hidalgo dès demain.

A Montpellier, l’armada française emmenée par Gasquet aura fort à faire dans un tournoi ou figure Davydenko, qui remplace Berdych forfait et Tipsarevic toujours performant sur dur. Simon, Benneteau, Monfils, Paire et Mathieu sont les principaux français dont Richard devra se méfier, d’autant qu’il peut y avoir un Gasquet/Monfils dès le second tour. Michael Llodra est également engagé à Montpellier, pourrait retrouver dès le second tour, Tipsarevic. D’autres français sont engagés dans ce tournoi, comme De Shepper, Lucas Pouille opposé à Troicki d’entrée, Adrian Mannarino invité, Edouard Roger Vasselin et Florent Serra issu des qualifications.

A Zagreb c’est l’armada de 7 croates emmené par Cilic qui fera tout pour sacrer un des siens. Mais la présence de Dimitrov, Klizan, Seppi (numéro 2), Baghdatis et Youznhy (numéro 3), tenant du titre peut contrarier les plans croates.

Les choses sérieuses commencent demain avec pas mal de français sur les courts comme Monfils, Mannarino, Mathieu ou encore Serra à Montpellier.

Nadal, très attendu, rentrera en lisse Mercredi contre le gagnant de Del Bonis/Pella. En espérant cette fois-ci qu’il s’agit du vrai retour de ‘Rafa’.

La Fed Cup marquera la semaine féminine de tennis avec la France qui affrontera les redoutables allemandes avec Marion Bartoli. La France doit gagner afin d’avoir l’occasion de jouer la remonté dans le Groupe Mondial. Les bleus de la Coupe Davis ont gagné le droit de jouer un 1/4 de finale épineux en Argentine grâce à une belle victoire 5/0 de la bande du nouveau Capitaine Clément.

Les bleus emmenés par Clément, pour la campagne 2013 contre l'Israel. www.google.fr

Les bleus emmenés par Clément, pour la campagne 2013 contre l’Israel. http://www.google.fr

A noter, l’incroyable double du match Rep Tchèque/Suisse, qui a duré 7h01 pour s’achever 24/22 au 5ème set. La République Tchèque de Berdych s’est imposé 3/2 avec 3 points ramener par le numéro 6 mondial. Élimination logique de l’Espagne au Canada, avec les absences combinées de Nadal, Ferrer, Almagro et Verdasco. La Serbie, avec Djokovic, s’est qualifiée également contre la Belgique 3/2, mais les serbes étaient qualifiés après la victoire du double samedi.

Vive le tennis !!!!

Par Fabrice

« Djoko » dans son jardin

Par défaut

Tennis – Open d’Australie

Le maître de Melbourne c’est Novak !!!!

Novak Djokovic avec la coupe du vainqueur de l'Open d'Australie.

Novak Djokovic avec la coupe du vainqueur de l’Open d’Australie. Source : http://www.lemonde.fr

Dans un début de match tendu par l’enjeu pour Djokovic et la fatigue pour Murray. C’est le britannique, solide sur son service qui remporte, au tie-break, le 1er set 7/6 en profitant des nombreuses fautes directes de Nole.

Le second set, toujours autant accroché, voit cette fois là, le Serbe l’emporter encore au tie-break. La perte de ce second fait mal à Murray, qui aurait eu sa chance s’il avait mené 2 sets à 0. Mais l’immense match de Vendredi contre Federer a laissé des traces, au moment où Djokovic, vainqueur la veille (Jeudi) en 3 petits sets de Ferrer, se reposait et s’entraînait.

Novak plus en jambes et plus offensif enfonce le clou en breakant au pire moment à 4/3 au 3ème set. Novak, n’avait plus qu’à contrôler son service pour mener 2/1.

Très solide au service le Serbe entame le 4ème set de façon tonitruante avec un break à

Novak Djokovic et Andrew Murray lors de l'accolade à la fin de la finale de l'Australian Open 2013.

Novak Djokovic et Andrew Murray lors de l’accolade à la fin de la finale de l’Australian Open 2013. Source : http://www.lemonde.fr

1-1 et à 3/1. Murray victimes de crampes et d’ampoules n’a rien pu faire pour revenir et éviter que le maître du tennis actuel, n’empoche un 4ème « Australian Open » dont 3 d’affilés.

Score final : 6/7 – 7/6 – 6/3 – 6/2

Bravo aux deux joueur qui ont bataillé pendant 3h30. Prochain rendez-vous pour ces deux là, au Masters 1000 d’Indian Wells.

C’est André Agassi vainqueur également 4 fois de l’Open d’Australie, qui a remis les trophées aux 2 joueurs.

Voici les statistiques du match :

Novak Djokovic : 8 Aces, 63% de première balle, 75% de points gagné après le premier service et 66% après le second, 47 coups gagnants pour 61 fautes directes, 3/11 balles de break converties et 85% de points gagnés au filet.

Andrew Murray : 7 aces, 60 % de première balle, 81% de points gagné après le premier service et 46%, après le second, 29 coups gagnants pour 46 fautes directes, 0/4 de balle de break convertie et 60% de points gagnés au filet.

Le match s’est donc joué sur 4 aspects :

– La fraîcheur physique de Djokovic qui est monstrueux physiquement (un jour de récupération en + avant la finale)

– Le serbe a fait tout le jeu les fautes et les coups gagnants

– Même si il a un faible ratio de balles de break gagnées, il a su gagner breaker dans les moments importants où Murray était moins bien.

– Il a été très solide au service avec les statistiques évoqués au-dessus et est monté 41 fois au service pour une belle réussite 35/41.

Il est bien évident que la question se pose de pourquoi avoir mis, des jours de récupération différents entre le haut et le bas du tableau. Djokovic 3 jours entre Jeudi et Dimanche pour préparer la finale, là ou Murray, en bas du tableau, a eu à peine 2 jours sachant qu’il a fini son match vendredi à 1h du matin heure locale.

Alors que généralement la différence de récupération se fait entre les 1/4 joués sur 2 jours et les 1/2 jouées le même jour.

Chez les femmes, la finale accrochée de Samedi a vu Viktoria Azarenka, tenante du titre,

Viktoria Azarenka en pleure lors de sa seconde victoire à l'Open d'Australie.

Viktoria Azarenka en pleure lors de sa seconde victoire à l’Open d’Australie. Source : http://www.lequipe.fr

conservée son titre au dépend de la chinoise Li Na 4/6 – 6/4 – 6/3.

En double chez les femmes, c’est la paire italienne Errani/Vinci qui s’est imposée contre Barty/Dellacqua 6/3 – 3/6 – 6/2.

En double, chez les hommes, les inusables frères Bryan ont remporté leur 12ème titre du grand chelem en dominant Haase/Sijsling 6/3 – 6/4

La compétition du double mixte a été remporté par la paire australienne Gajdosova/Ebden contre Hradecka/Cermak 6/3 – 7/5.

La compétition en fauteuil roulant hommes a été gagné par le japonnais Kunieda (numéro 2 mondial) qui a dominé le numéro 1 mondial, le français Houdet 6/2 – 6/0. En double, le français Jeremiaz et le japonnais Kunieda ont remporté la compétition 6/0 – 6/1 contre la paire Olsson/Kellerman

Chez les femmes, la compétition handisport en fauteuil a été enlevé par la favorite Van Koot qui domine Ellerbrock 6/1 – 1/6 – 7/5. La nééerlandaise Van Koot a également remporté la compétition de double avec sa compatriote Griffioen.

Voici donc tout ce qu’il fallait savoir sur les lauréats et finalistes de ce légendaire tournoi.

Mais le tennis continue avec la parution du nouveau classement lundi et du changement probable dans le Top 10.

La coupe Davis fait son retour dès le weekend prochain avec France Israel.

Côté espagnol, Almagro a déclaré forfait pour blessure aux adducteurs contracté en 1/4 de finale à Melbourne. Nadal et Ferrer sont déjà forfait pour la réception du Canada. Federer sera aussi absent de ce premier tour pour jouer le tenant du titre, la République Tchèque.

Chez les femmes, le circuit WTA reprend de plus bel avec l’Open GDF Suez à Coubertin et Pattaya en Inde.

Vive le tennis !!!

Par Fabrice

Le mercato d’hiver est-il vraiment utile ?

Par défaut

Depuis le 1er janvier 2013 le  marché hivernal a ouvert, et tous les ans c’est le même  cirque entre tous les clubs, les médias et les joueurs. Est-ce que ce « cirque » a une quelconque utilité pour les clubs et les joueurs ? C’est ce à quoi nous allons tenter de répondre, en essayant de ne pas oublier les différences de législation en matière de transferts entre les différents championnats, ainsi que l’attraction que peuvent avoir certains pays.

 

Le Qatar, une destination de plus en plus prisé ?

Oui et non, oui sur une très courte durée pour pouvoir « s’en mettre plein les poches », on se souvient notamment de plusieurs joueurs et entraineurs français, qui ont choisi cet exile, l’exemple le plus frappant est Christophe Dugarry qui n’était resté que 4 mois au Qatar. Or les temps ont bien changés, aujourd’hui les clubs du Golf se méfie d’attitude comme celle-ci, et mettent désormais des clauses stipulant que si le joueur ne reste pas au moins un an il ne percevra pas de primes lors de son départ. C’est l’une des raisons pour laquelle de moins en moins de joueur reste dans ces clubs-là. Aujourd’hui un départ dans un pays du Golf lors du mercato d’hiver est de plus en plus rare, sauf pour les joueurs en fin de carrière, de ce côté-là la Chine et le championnat nord-américain tiennent aussi la corde, mais les trêves n’étant pas  à la même période dans tous les championnats du monde, on se demande ce qui peut pousser des joueurs à partir d’un club en cours de saison.

La Ligue 1 en danger ?

Avec l’arrivée des investisseurs qataris au PSG on croyait que l’hémorragie de départs en Ligue 1 allait s’arrêter, mais bien au contraire et ce pour plusieurs raisons. Tout d’abord les nouvelles législations fiscales en France ne sont pas étrangères à ces départs intempestifs, déjà que la Ligue 1 n’est pas le plus attractif des championnats européens alors si les meilleurs joueurs ne peuvent pas être payé autant qu’ailleurs pourquoi resteraient-ils ? Ensuite le manque de moyen des clubs français a beaucoup contribué à la fuite des joueurs vers l’étranger, notamment vers l’Angleterre.

Le mercato hivernal peut-il changer une équipe ?

Clairement non ! On l’a très bien vu par le passé avec le cas Torres et son arrivée catastrophique à Chelsea l’année dernière, cette trêve est essentiellement là pour récupérer des joueurs qui  ne joue plus dans leur club, qui sont en fin de carrière ou encore qui ne s’entendent plus avec  les dirigeants de leur club actuel. Bref ce mercato  est là pour complété une équipe et non la changer totalement ce qui est impossible !

 

Les clubs qui espèrent recruter la perle rare durant ce mercato hivernal, ne seront jamais satisfaits car c’est un sport collectif et même si le joueur recruté est un « crack », il n’aura pas fait la préparation physique qui permet à l’entraineur de l’intégrer au groupe, la durée d’une préparation physique collective complète étant d’environ 2 mois. D’où le non-sens complet de ce mercato qui ne sert strictement à rien, si ce n’est à certains journalistes de se faire mousser avec des informations erronées et venu d’ailleurs !

 

Elias

 

Des Experts en victoire !!!!

Par défaut

Handball – Equipe de France

Image de http://www.lequipe.fr

Avec un rythme très soutenu, nous voici déjà à l’orée d’un nouveau mondial, un mondial plus ouvert que jamais avec un accent très européen.

La France est tenante du titre, après une belle victoire aux JO, la France est en reconstruction puisque c’est la fin des frères Gilles et ce sera la dernière compétition pour les deux emblématiques joueurs des bleus : Jérôme Fernandez et Didier Dinart. On ne peut pas dire la fin d’un ère, tant la France a montré qu’elle était capable de gagner malgré les absents différents lors des dernières compétitions  D’autant que les joueurs comme Guigou, Abalo, Karabatic, Accambray, Barachet et Narcisse (meilleur joueur du monde en 2012), constituent encore un avenir radieux pour les « Experts ».

Ce mondial se déroule en Espagne, un des favoris avec les Bleus, le Danemark, la Croatie et l’Islande.

Voici le groupe des joueurs français sélectionnés :

Gardiens : Thierry Omeyer (36 ans, 283 sélections, Kiel), Daouda Karaboué (37 ans, 144 sélections, Toulouse)

Arrières et demi-centres : Jérôme Fernandez (cap) (35 ans, 346 sélections, Toulouse), Xavier Barachet (24 ans, 56 sélections, Atletico Madrid/ESP), Daniel Narcisse (33 ans, 237 sélections, Kiel), Nikola Karabatic (28 ans, 202 sélections, Montpellier), Timothey Nguessan (20 ans, 1 sélection, Chambéry), William Accambray (24 ans, 45 sélections, Montpellier), Sébastien Bosquet (33 ans, 102 sélections, Dunkerque)

Ailiers : Samuel Honrubia (26 ans, 42 sélections, Paris SG), Luc Abalo (28 ans, 160 sélections, Paris SG), Michaël Guigou (30 ans, 169 sélections, Montpellier), Valentin Porte (22 ans, 2 sélections, Toulouse)

Pivots : Cédric Sorhaindo (28 ans, 101 sélections, Barcelone), Grégoire Detrez (31 ans, 45 sélections, Chambéry)

Défenseur : Didier Dinart (35 ans, 371 sélections, Paris SG)

Voici les Groupes :

Groupe A :

Allemagne, Brésil, Argentine, France, Monténégro, Tunisie.

Groupe B :

Macédoine, Chili, Islande, Russie, Danemark, Qatar.

Groupe C :

Serbie, Corée du Sud, Slovénie, Arabie Saoudite, Pologne, Belarus.

Groupe D :

Croatie, Australie, Hongrie, Egypte, Algérie, Espagne.

Les trois premiers de chaque Groupe, iront au tour suivant sous forme de tableau principal, où les Groupes A et B se croiseront et où les Groupes C et D se croiseront. Les points déjà acquis contre les équipes qualifiés du même groupe sont conservés. Les deux premiers de chaque groupe principaux sont qualifiés pour les 1/4 de finale à élimination directs.

Voici le programme :

Samedi 12 Janvier 2013 :

Groupe A :

16 h00 : Allemagne – Brésil

18h15 : Argentine – Monténégro

20h45 : France – Tunisie

Groupe B :

15h45 : Macédoine – Chili

18h00 : Islande – Russie

20h15 : Danemark – Qatar

Groupe c :

15h45 : Serbie – Corée du Sud

18h00 : Slovénie – Arabie Saoudite

20h45 : Pologne – Belarus

Groupe D :

Espagne bat Egypte 27-14

Croatie – Australie

Algérie – Croatie

Mondial 2011. Photos de http://www.Infos-live.blogspot.fr

Le reste du programme des « Experts »:

France – Monténégro, Dimanche 13 Janvier à 19h30,

France – Brésil, Mardi 15 Janvier à 20h45,

Argentine – France, Mercredi 16 janvier à 20h45,

France – Allemagne, Vendredi 18 Janvier à 18h15.

Malgré que les bleus soient tenant du titre, il y a des raisons d’être inquiets quand aux chances de victoire finale. L’affaire des paris truqués, les matchs de préparation en demi teinte, l’avertissement de la défaite à l’Euro et la « dernière » de certains joueurs emblématiques, sont autant de raisons de penser que ce championnat du monde sera très ouvert et difficile pour les « Experts ». Mais on connaît la capacité de réaction, le talent et la motivation des bleus d’Onesta donc tout est possible comme un 3ème mondial consécutif, un record !!!

Attention aux équipes comme l’Espagne à domicile et nation forte du sport collectif, l’Allemagne toujours dangereuse malgré des résultats moyens ces dernières années, la Suède en plein progrès, le Danemark un des favoris et la Croatie toujours très dangereuse et rugueuse. Un mondial très ouvert qui s’annonce palpitant et aérien.

Tous derrière les « Experts » !!!!

Par Fabrice